Un Centre dédié à la recherche sur André Gide

Le Centre d’Études Gidiennes a vocation à coordonner l'activité scientifique autour de Gide, diffuser les informations relatives aux manifestations gidiennes et à rendre visibles et accessibles les études qui lui sont consacrées.
En savoir +

Nous trouver

Centre d’études gidiennes Bureau 49, bâtiment A UFR Arts, lettres et langues Université de Lorraine Île du Saulcy F-57045 Metz cedex 01

Nous écrire

Stephanie Bertrand Jean-Michel Wittmann
En savoir +

L'Agenda Gide

Septembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

La Fondation Catherine Gide

La Fondation Catherine Gide a été créée en 2007 à l’initiative de Catherine Gide (1923-2013), fille du prix Nobel de littérature André Gide (1869-1951), dans le but de favoriser, sans aucune limitation géographique ou linguistique, le patrimoine littéraire et culturel d’André Gide. Dans cet esprit, la fondation soutient en particulier de jeunes doctorants doués, des chercheurs, des essayistes. La fondation soutient également la publication de travaux scientifiques, de critique littéraire et d’histoire littéraire autour de Gide et de son temps. Elle soutient par ailleurs la publication de documents inédits (textes, lettres, etc.) s’ils peuvent intéresser le public, et peut également soutenir d’autres formes relatives à l’oeuvre littéraire et culturel de Gide et de son époque : cinéma, théâtre, expositions, manifestations musicales et culturelles dans un sens plus large. Peter Schnyder en est l'actuel président.
C'est tout naturellement que la Fondation Catherine Gide a voulu contribuer à la réalisation du site du Centre d'Études Gidiennes, qui souhaite réunir les outils de travail existants et créer de nouvelles perspectives de recherche autour de Gide. 

 

L'Association des Amis d'André Gide

logo AAG

L’Association des Amis d’André Gide a été fondée en 1968 par Claude Martin. Elle s’attache à faire vivre l’œuvre d’André Gide. Dans cette perspective, elle publie un Bulletin semestriel (voir ci-dessous) et organise régulièrement des visites sur les lieux fréquentés par l'écrivain. 

Le Bulletin des Amis d’André Gide est paru pour la première fois en juillet 1968, créé par Claude Martin en même temps que l’Association des amis d’André Gide. D’abord publié en format 21x27, il a pris, au bout de 17 numéros, son format actuel, 15x21, sous couverture bleue rappelant celle voulue par Gide pour ses propres livres. D’abord trimestriel, le BAAG est semestriel depuis 2015. Comportant à ses débuts une douzaine de pages, il en compte régulièrement près de 200. Il propose des inédits de Gide (feuillets retrouvés, correspondances), des études, universitaires ou non, les actes de certains colloques ou manifestations, et recense les diverses parutions consacrées à Gide.

Dirigé par Claude Martin jusqu’en 1985, le BAAG est ensuite passé dans les mains de Daniel Moutote jusqu’en 1988, puis de Daniel Durosay jusqu’en 1991. C’est ensuite Pierre Masson qui en a pris la charge et l’assure encore aujourd’hui.

Cette publication est soutenue financièrement par le Centre d’études gidiennes de l’Université de Lorraine, dirigé par Jean-Michel Wittmann. Les articles qui lui sont proposés sont soumis à l’approbation d’un comité de lecture. Les propositions d’article sont à adresser à Pierre Masson.

Le BAAG est obtenu par adhésion à l’AAAG, ou vendu au numéro, sous forme papier ou électronique (s’adresser à P. Masson). Les anciens numéros ne sont plus disponibles, mais une réédition des 17 premiers a été réalisée en un seul volume (25€).

 

Section nord-américaine de l’Association des Amis d’André Gide

La section nord-américaine de l’Association des Amis d’André Gide, dirigée par Jocelyn Van Tuyl (New College of Florida, Sarasota) et Christine Latrouitte Armstrong (Denison University, Granville), s’occupe notamment d’organiser, dans le cadre du congrès annuel de la Modern Language Association, des panels consacrés à Gide. Elle a aussi pris en charge l'organisation de plusieurs colloques, sous la direction de ses deux responsables : Gide en Floride (Sarasota, 2001), Gide à la frontière (Denison, 2012) et Gide et l'image (Denison, 2016).

 

La Fondation des Treilles

La Fondation des Treilles, créée par Anne Gruner Schlumberger, a notamment pour vocation d’ouvrir et de nourrir le dialogue entre les sciences et les arts afin de faire progresser la création et la recherche contemporaines. Elle accueille également des chercheurs et des créateurs dans son domaine du Var. Le Centre littéraire André Gide-Jean Schlumberger de la Fondation, institué en 2008, est un espace de recherche interdisciplinaire consacré au mouvement des lettres, des arts et des sciences dans la première moitié du XXe siècle, et qui a pour mission :

- d’encourager l’étude des courants intellectuels, littéraires et artistiques de cette période. À cet effet la Fondation des Treilles décerne annuellement des prix de recherche ;

- de mettre en valeur les fonds (catalogue en ligne, accessible sur demande : v.dubec[at]les-treilles.com).

Les ressources de ce centre forment une masse documentaire d’environ 30 000 pièces comportant de nombreux inédits et représentative d’une période particulièrement féconde pour les lettres françaises et européennes. Constitués à partir des archives de Jean Schlumberger, oncle d’Anne Gruner Schlumberger et écrivain co-fondateur de la Nrf, les fonds se composent de nombreux manuscrits, notes, carnets et correspondances de l’écrivain. Ils ont été enrichis en 2008 par l’acquisition de la collection d’un ancien directeur des Archives de Gallimard et, régulièrement depuis, par des dons et cessions de la Fondation Catherine Gide avec laquelle la Fondation des Treilles a signé une convention en 2011. En effet, les liens entre les deux fondations étaient incontournables dans ce paysage littéraire tant les relations entre leurs deux figures tutélaires, André Gide et Jean Schlumberger, sont indissociables. Fort de cette richesse documentaire, le Centre André Gide-Jean Schlumberger, qui travaille en partenariat avec de nombreuses institutions de recherche et universités françaises ou étrangères, accueille également, sur demande motivée, les chercheurs qui souhaitent avoir accès à certaines archives [télécharger le formulaire de demande de consultation].

 

ÉCRITURES – Centre lorrain de recherches interdisciplinaires dans les domaines des littératures, des cultures et de la théologie

Le laboratoire Écritures a été créé en 2005 par regroupement de deux unités de recherche autonomes dont l'existence remontait à la création de l'Université de Metz. La première (THELES) était essentiellement composée de théologiens et d'exégètes, la seconde, de chercheurs en littératures classiques et modernes intéressés notamment par les questions de spiritualité et de rapport au religieux (Centre Michel Baude - Littérature et spiritualité). Écritures a vocation à organiser, animer et diffuser la recherche scientifique dans les domaines de la littérature, de la culture, de la civilisation et de la théologie, des mondes antiques au XXIe siècle, dans différentes sphères linguistiques et culturelles.

Depuis le transfert du CEG de l’Université de Nantes à l’Université de Metz (aujourd’hui : Université de Lorraine), Écritures héberge le CEG dans ses locaux. Laboratoire de rattachement de Stéphanie Bertrand et Jean-Michel Wittmann, Écritures soutient matériellement et financièrement les manifestations scientifiques organisées par le CEG.

 

Institut de recherches en Langues et Littératures Européennes

ille logo

Laboratoire interdisciplinaire de l’Université de Haute-Alsace dont la situation géographique a orienté les recherches, ILLE étudie l’émergence d’une identité européenne à travers les transferts et échanges qui se sont multipliés au cours des siècles en Europe, et plus particulièrement dans l’espace rhénan élargi à l’ensemble de l’axe Rhône-Rhin (Italie, Suisse, Autriche, Allemagne, Belgique et France). Dirigé jusqu’en juin 2015 par Peter Schnyder, également Président de la Fondation Catherine Gide, le laboratoire, par-delà ses thématiques prioritaires, accorde une attention privilégiée aux études gidiennes. Martina Della Casa est la correspondante de l’ILLE pour le CEG.

 

 

- Consulter le BAAG -

baag couv 2017

- Rencontrer les gidiens -

portrait de groupeColloque de Metz en 2015 © Nataliia Kuksa

Le site du CEG a été réalisé grâce au soutien de la Fondation Catherine Gide, avec la participation de l’Association des Amis d’André Gide. Il a été réalisé en partenariat avec Martine Sagaert, responsable du site originel andre-gide.fr, créé en 2006 avec des étudiant.e.s de l'I.U.T. des Métiers du Livre de Bordeaux.