Un Centre dédié à la recherche sur André Gide

Le Centre d’Études Gidiennes a vocation à coordonner l'activité scientifique autour de Gide, diffuser les informations relatives aux manifestations gidiennes et à rendre visibles et accessibles les études qui lui sont consacrées.
En savoir +

Nous trouver

Centre d’études gidiennes Bureau 49, bâtiment A UFR Arts, lettres et langues Université de Lorraine Île du Saulcy F-57045 Metz cedex 01

Nous écrire

Stephanie Bertrand Jean-Michel Wittmann
En savoir +

L'Agenda Gide

Janvier 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Bio-bibliographie:

mg 0646 3ED471B85 E52B 4F36 B152 82F61CDBCB29Professeur de littérature française du XVIe siècle à la Sorbonne depuis 1999, Frank Lestringant a publié en 2011 et 2012 la première biographie complète de Gide, en deux volumes (André Gide l’inquiéteur, Flammarion, 2011 et 2012). Il publie par ailleurs régulièrement des articles sur Gide.

Spécialiste de la littérature de la Renaissance, il est l’auteur d’une quarantaine de livres à ce jour, notamment L’Atelier du cosmographe ou l’image du monde à la Renaissance (Albin Michel, 1991), Une sainte horreur ou le voyage en Eucharistie (Genève, Droz, 2012),  Le Cannibale, grandeur et décadence (Genève, Droz, 2016). Il est également l’auteur d’une biographie de Musset (Flammarion, 1999), auquel il a consacré un certain nombre de travaux.

 

BIBLIOGRAPHIE GIDIENNE

Ouvrages individuels

André Gide l’inquiéteur, t. I. Le ciel sur la terre ou l’inquiétude partagée 1869-1918, Paris, Flammarion, « Grandes Biographies », 2011. 1165 p.

André Gide l’inquiéteur. t. II. Le sel de la terre ou l’inquiétude assumée 1919-1951, Paris, Flammarion, « Grandes Biographies », 2012. 1522 p.

Direction d’ouvrage collectif

Lectures des Faux-Monnayeurs, sous la direction de Frank Lestringant, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012. 168 p.

Articles (revues et ouvrages collectifs)

« L’Écriture de soi comme écriture de l’instant : des Essais de Montaigne au Journal d’André Gide », Rivista di Letterature moderne e comparate, vol. LIX, fasc. 2, aprile-giugno 2006, p. 205-220.

« André Gide, tintouin au Congo », Le Magazine littéraire n° 521, juillet-août 2012, p. 66-69.

« André Gide, ou Corydon contre Charlus », Le Cercle de Marcel Proust, dir. Jean-Yves Tadié, Paris, Honoré Champion éditeur, « Recherches Proustiennes » n° 24, 2013, p. 69-104.

« Gide voyage : du Voyage au Congo aux Retouches à mon “Retour de l’U.R.S.S.” (1925-1937) », Travaux de littérature, XXVI, « Itinéraires littéraires du voyage », 2013, p. 313-336.

« “J’ai trouvé un nouveau héros”. Le retour de Castellion au temps des dictatures : Stefan Zweig, Romain Rolland et André Gide (1935-1937) », Sébastien Castellion : des Écritures à l’écriture, éd. Marie-Christine Gomez-Géraud, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 17-32.

« André Gide et la Grande Guerre », Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français, t. 160, 1, janvier-mars 2014 : Les Protestants français et la Première Guerre mondiale, textes réunis par Patrick Cabanel et André Encrevé, p. 447-472.

« Pontigny ou “la grande espérance” », Critique, t. LXX, n° 811, décembre 2014, p. 1031-1034.

« Corydon et son double », Corydon d’André Gide, éd. Éric Lysoe et Anna Soncini Fratta, Bologne, I Libri di Emil, « Analyses textuelles », 2014, p. 103-125.

« Du souci de pureté à la réalisation du roman pur. La généalogie symboliste des Faux-Monnayeurs d’André Gide », Puretés et impuretés de la littérature (1860-1940), dir. Didier Alexandre et Thierry Roger, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 251-274.

« “Le Christianisme contre le Christ”. Gide, de l’Évangile au communisme », Variations et inventions. Mélanges offerts à Peter Schnyder, dir. Tania Collani, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 45-58.

« La promenade d’André Gide en U.R.S.S. », Travaux de littérature publiés par l’ADIREL, XXVIII, 2015, Écrire la promenade, p. 189-202.

« Gide, l’homme qui voulut tuer Cocteau », Jean Cocteau, Cahiers de l’Herne, Éditions de L’Herne, 2016, p. 145-161.

« La rigueur et les errements : du côté de Gide et de la N.R.F. », Maurice Sachs, Cahiers de L’Herne, Éditions de L’Herne, 2016, p. 95-103.

« Gide, conférencier au Vieux-Colombier (1922) ». Gide, Copeau, Schlumberger. L’art de la mise en scène. Les Entretiens de la fondation des Treilles, éd. Rober Kopp et Peter Schnyder, Paris, Gallimard, 2017, p. 39-67.

« André Gide, la littérature et les Juifs », in Gide ou l’identité en question, dir. Jean-Michel Wittmann, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 211-246.

« Gide et Suarès », La Couronne littéraire d’André Suarès, dir. Michel Murat, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 23-44.

« Numquid et tu… ? L’Évangile latin d’un protestant », à paraître dans S. Bertrand, P. Codazzi, E. Guerini, éd., Paris, Classiques Garnier, en 2018.

« Gide et Valéry », à paraître dans les actes du colloque de Sète (septembre 2017), Paul Valéry et les écrivains, Paris, Fata Morgana, 2019.

« Charles Gide et André, l’oncle et le neveu », à paraître dans La Gazette uzégeoise, 2018.

« Saül le Furieux de Jean de La Taille et Saül d’André Gide : la préfiguration huguenote d’une pièce symboliste », à paraître dans les actes du colloque de Paris (décembre 2017), André Gide et le théâtre. Un parcours à re-tracer., éd. Vincenzo Massa, aux éditions Classiques Garnier.

Dictionnaire

Notice dans le Dictionnaire Gide, éd. Pierre Masson & Jean-Michel Wittmann, Paris, Classiques Garnier, coll. Dictionnaires et Synthèses n° 1, 2011 :

« Montaigne, Michel de (1533-1592) », Dictionnaire Gide, sous la direction de Pierre Masson et Jean-Michel Wittmann, Paris, Classiques Garnier, 2011, p. 262-265.

Recension

Recension de « Martine Sagaert et Peter SCHNYDER (dir.), Actualités d’André Gide. Actes du colloque international organisé au Palais Neptune de Toulon et à la Villa Noailles à Hyères les 10, 11 et 12 mars 2011, M. Sagaert et P. Schnyder (éd.),  Paris, Honoré Champion, 2012 », Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français, t. 159, juillet-août-septembre 2013, p. 582-584.

Envoyer un e-mail à Frank LESTRINGANT
(facultatif)
Le site du CEG a été réalisé grâce au soutien de la Fondation Catherine Gide, avec la participation de l’Association des Amis d’André Gide. Il a été réalisé en partenariat avec Martine Sagaert, responsable du site originel andre-gide.fr, créé en 2006 avec des étudiant.e.s de l'I.U.T. des Métiers du Livre de Bordeaux.